Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 16 et 17 septembre 2017

 Programme en préparation

Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 France   Saône-et-Loire (71) 
Journées du Patrimoine
Publicité

Chapelle Notre-Dame-de-Pitié de Fissy (Lugny Patrimoine)


Publicité


 Agrandir le plan
 

Publicité

 

Chapelle Notre-Dame-de-Pitié de Fissy
Lugny (71)

Chapelle Notre-Dame-de-Pitié de Fissy
Chapelle Notre-Dame-de-Pitié de Fissy (doc. Lugny Patrimoine)

Fiche en cours de mise à jour

Au programme pour les Journées du Patrimoine 2016

Chapelle Notre-Dame-de-Pitié à Lugny

Chapelle en partie romane (XIIe siècle) restaurée de 2009 à 2013.

Ce qu'il faut savoir :

La chapelle Notre-Dame-de-Pitié, construite à l'écart sur une petite butte, est un édifice à chevet plat qui, cité dès 1119 en tant qu'église dépendant de l'abbaye Saint-Philibert de Tournus, domine les maisons et les vignes de Fissy, en harmonie avec le site et le bâti de ce hameau. Bien que partiellement rebâtie en 1823, elle a gardé le plan, une partie des murs et l'esprit du volume roman primitif.

Désaffectée pendant une trentaine d'années, cette chapelle n'ayant jamais été "décultualisée" a été entièrement restaurée par la commune de Lugny de 2009 à 2013, sous l'égide de la Fondation du Patrimoine et en lien avec l'association Lugny Patrimoine : drainage du mur nord, réfection du plafond de la nef, pose de trois vitraux signés du maître verrier Paul Duckert, restauration de trois œuvres d'art (une Vierge à l'Enfant et deux toiles), réfection des enduits intérieurs de la nef et du chœur, restauration du mobilier d'origine (tabernacle, croix d'autel et petit meuble), réfection de la toiture par la pose de tuiles plates).

La chapelle de Fissy entre dans l’histoire en l’an 1119, année où elle est citée pour la toute première fois ; une bulle signée du pape Calixte II la mentionne en effet, cette année-là, en tant qu’église relevant des moines de l’abbaye Saint-Philibert de Tournus. Une « datation » qui est corroborée à la fois par sa partie la plus ancienne, son chœur (dont l’origine romane est attesté par plusieurs pierres qui, à la base du chevet, sont disposées en arrête de poisson ou "opus spicatum") et par l’existence, dans le mur nord de ce chœur, d’une étroite ouverture depuis longtemps murée correspondant à la porte qui, au Moyen Age, communiquait avec le cimetière qui jouxtait la chapelle. Des « indices » qui ont été confirmés par la « découverte » le 21 juillet 2011 de la baie romane particulièrement ébrasée éclairant le chœur à la verticale de l’autel.
La chapelle ne cessa, dès lors, d’être transformée. À une période inconnue, vraisemblablement à la fin du Moyen Age, fut notamment reprise sa nef, dans laquelle on entre après avoir passé un portail voûté paraissant dater de la fin du Gothique. De cette époque date également la belle piscine liturgique encastrée dans le mur sud du chœur.

Après une période faste, les nuages s’amoncelèrent sur la chapelle et les archives disponibles, si elles ne mentionnent pas la destruction par le feu dont Notre-Dame-de-Pitié, à une date inconnue, fut l’objet, signalent en revanche son relatif état d’abandon. Cette situation est notamment déplorée lors des visites pastorales effectuées à Lugny à la fin du XVIIe siècle par l’archiprêtre de Vérizet, notamment en 1675, année où ce prêtre consigne : « Nous avons passé dans le village de Fissy, hameau de Lugny, où nous avons trouvé une chapelle dans laquelle il se dit quelquefois des messes de dévotion ; à laquelle chapelle est annexée une petite dîme que les habitants nous ont dit valoir [...] deux ânées de blé appartenant [à] MM. les chanoines de Tournus qui n’y font néanmoins [aucune] réparation [et] la laissent dans un très pitoyable état. »

Le coup de grâce viendra avec la Révolution française. Devenue « bien national » en application des dispositions du décret du 2 novembre 1789, la chapelle finira en effet par être désaffectée, et l’ensemble des objets du culte qu’elle renfermait seront vendus nationalement le 19 frimaire de l’an III. Le reste de son mobilier, estimé à trente-deux francs, sera, quant à lui, vendu quelques années plus tard.

La période révolutionnaire passée, Notre-Dame-de-Pitié fut rouverte au culte et subit même à la fin du premier quart du XIXe siècle d’importantes restaurations, au moment précis où Lugny se lançait parallèlement dans un ambitieux projet de démolition-reconstruction de son église paroissiale. De ces travaux témoigne la pierre logée au sommet de la voûte séparant la nef du chœur, sur laquelle a été gravée une date, 1823, et une citation tirée de l’Ancien Testament : Sit nomen domini benedictum (« Que le nom du seigneur soit béni »).

La dernière transformation majeure subie par la chapelle fut la construction, en lieu et place du simple « campanier » qui la coiffait jusque là, d’un clocher bâti pour renfermer une cloche (qui fut fondue en 1871 par « Burdin aîné, fondeur à Lyon ») et dont l’édification nécessita l’ajout de deux contreforts.

En août 1974, la chapelle était, pour la toute dernière fois de son histoire, le lieu d’une cérémonie religieuse, des funérailles en l’occurrence. S’ensuivit alors une période d’oubli, et la chapelle, que la commune fit vider de son mobilier, fut pour ainsi dire « désaffectée ». Un « oubli » qui devait durer trente ans... et qui ne prit fin qu’en septembre 2005, avec la première participation de Lugny aux Journées européennes du Patrimoine.

2 photos pour Chapelle Notre-Dame-de-Pitié de Fissy

Chapelle Notre-Dame-de-Pitié de Fissy
Chapelle Notre-Dame-de-Pitié de Fissy
(doc. Lugny Patrimoine)
Chapelle Notre-Dame-de-Pitié de Fissy
Chapelle Notre-Dame-de-Pitié de Fissy
(doc. Lugny Patrimoine)

Publicité

Distinctions, labels :

Fondation du Patrimoine

Accès :

Voiture : depuis A6 sortie 18 Joigny-Sépeaux. Train : gare à Joigny ou Laroche-Migennes. Cars : depuis Paris, au Café de France 12 place d'Italie, direction Charny-Toucy.

Journées du Patrimoine 2016 - horaires :

17 et 18 septembre

Chapelle Notre-Dame de Pitie
Rue de la Chapelle (hameau de Fissy)
71260 Lugny
>Consulter le site Internet

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche Chapelle Notre-Dame-de-Pitié de Fissy

- consultez aussi la fiche du département de la Saône-et-Loire

 France   Saône-et-Loire (71) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine