Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 17 et 18 septembre 2016

 Programme national

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 accueil   programme Gard (30) 
Journées du PatrimoinePublicité

Château de Roquevaire (Office de Tourisme Intercommunal de Sauve)

Publicité


 Agrandir le plan
 

Publicité

 

Château de Roquevaire
Castanet-le-Haut (30)

Château de Roquevaire
Château de Roquevaire (doc. Office de Tourisme Intercommunal de Sauve)

Au programme pour ces Journées du Patrimoine 2016

Historique du château

A partir de la terrasse principale située au pied du bâtiment, rappel de l'historique du site et de la succession des propriétaires connus (l'abbé Henry Delmas), des éléments d'architecture et en particulier de l'ensemble du dispositif de gestion de l'eau sur un site implanté sur un éperon rocheux.

Ce qu'il faut savoir :

Le château de Roquevaire est un bâtiment disposé sur un éperon rocheux du plateau calcaire dominant le village de Sauve (Gard. Il fut construit au milieu du XVIIe siècle sur un site d'occupation plus ancienne (citation d'un mas agricole à la fin du XIIIe siècle), par Henry Delmas, abbé commanditaire de l'abbaye Saint-Pierre de Sauve. ). Sur un éperon voisin se dresse le Castellas, à l’emplacement du "castrum salavense" de l'époque médiévale, propriété des Bermond, descendants des comtes goths, aristocratie dominante de l’ancienne Septimanie.
Certains aspects de l’architecture de Roquevaire rappellent la période médiévale : pont-levis, défenses en archère, pierres à bossage ... Mais l'ensemble du bâtiment et son environnement de jardins en terrasses évoquent aussi, par la présence d'une enceinte complète, par le soin apporté à la collecte de l'eau (buffet d'eau, salle de fraîcheur), par la présence d'une orangerie et de plantes exotiques ou rares (tulipe de Lécluse, sternbergia, grenadier), le mythe du Paradis perdu et du jardin d'Eden, sans doute cher à l'abbé Delmas.
Ce site clos, où il pouvait se recueillir, à l'écart de son abbaye et de ses charges dans la ville de Sauve, rappelle aussi l'antique "hortus conclusus", le jardin clos de l'âme du Cantique des Cantiques. D'ailleurs n'avait-il pas fait inscrire, au-dessus de la porte d'accès au site, la devise "In urbe omni, in deserto mihi" (à la ville je suis à tous, au désert je suis à moi) ?
Roquevaire fut un lieu de réflexion où l'abbé disposait d’une bibliothèque richement garnie d'ouvrages et d'œuvres d'art. Les guerres de religion ont été fatales au bâtiment, incendié dans la nuit du 31 janvier au 1er février 1703 par les troupes du chef camisard Rolland. Après un passage rapide entre les mains des seigneurs voisins : les Durand de Vibrac, il sera pendant deux siècles le lieu de sépulture d'une famille protestante de Sauve, puis pendant huit années la propriété de l’écrivain sauvain Jean Germain.
Contrairement à de nombreux écrits récents, il n'a jamais été la résidence des évêques de Maguelone, même si ces derniers ont bien été coseigneurs de la baylivie de Sauve, suite à l’échange conclu entre l’évêque Béranger de Frédol et le roi de France Philippe le Bel en 1293.
Il fait actuellement l'objet d'un entretien régulier.

6 photos pour Château de Roquevaire

Château de Roquevaire
Château de Roquevaire
(doc. Office de Tourisme Intercommunal de Sauve)
Château de Roquevaire
Château de Roquevaire
(doc. Office de Tourisme Intercommunal de Sauve)
Château de Roquevaire
Château de Roquevaire
(doc. Office de Tourisme Intercommunal de Sauve)
Château de Roquevaire
Château de Roquevaire
(doc. Office de Tourisme Intercommunal de Sauve)
Entrée et orangerie
Entrée et orangerie
(doc. Office de Tourisme Intercommunal de Sauve)
Orangerie
Orangerie
(doc. Office de Tourisme Intercommunal de Sauve)

Accès :

Accès uniquement par sentier pédestre à partir du centre du village de Sauve (fléchage en place) et à 15 minutes de celui-ci. En raison des travaux d'aménagement du centre ancien de Sauve, le stationnement doit obligatoirement être sur la place de la Vabre. (Avant le pont franchissant le Vidourle et l'entrée du village).

Journées du Patrimoine 2016 - horaires :

Une visite par heure
Samedi 11h00 - 18h00
Dimanche 9h00 - 18h00

Tarifs, conditions spéciales :

Gratuit

Château de Roquevaire
4 rue Romani
34610 Castanet-le-Haut
Joindre par téléphone
> [Afficher le numéro à composer]
Coût de l'appel 1,35€ par appel + 0,34€ /minute

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche Château de Roquevaire

- consultez aussi la fiche du département du Gard

 
Inscription : pour demander l'inscription d'un autre site ou d'une autre animation : cliquez sur ce lien.
 

>Pour d'autres informations, consultez

 accueil   programme Gard (30) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine