Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 17 et 18 septembre 2016

 Programme national

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 accueil   programme Saône-et-Loire (71) 
Journées du PatrimoinePublicité

Église Saint-Denis (Association Lugny Patrimoine)

Publicité


 Agrandir le plan
 

Publicité

 

Église Saint-Denis
Lugny (71)

Au programme pour ces Journées du Patrimoine 2016

Eglise Saint-Denis de Lugny

Eglise construite de 1824 à 1826.

Ce qu'il faut savoir :

L’église de Lugny a été construite dans le style néoclassique de 1824 à 1826 à l’emplacement de l’ancienne église romane. Cette nouvelle église fut, comme la précédente, placée sous le vocable de saint Denis, patron de Lugny. C’est, aujourd’hui, l’une des dix-neuf églises de la paroisse Notre-Dame des Coteaux en Mâconnais, qui a son siège à Lugny (cure installée au n° 56 de la rue du Pont).

En levant la tête, on remarque les corniches et les ouvertures soignées dont le clocher (qui surplombe le portail d’entrée et non le chœur) est percé. Particularité : le pan du toit du clocher donnant sur la montagne du Château, à la différence des trois autres, est dépourvu de tuiles écaille vernissées. Dans le clocher se trouvent deux cloches (l'une de mille kilos et l'autre de 600, datées respectivement de 1825 et de 1841) fondues par le fondeur Joseph-Alexis Baudouin de Mâcon. À son chevet, l’église a conservé une belle petite abside couverte de " laves ", terme désignant ces pierres calcaires plates dont on se servait pour la couverture de certaines toitures.

Les vitraux, translucides, filtrent peu la lumière et imprègnent l’intérieur de l’édifice d’une douce pénombre dans laquelle baigne, à l’intérieur de la chapelle dite " des fonts baptismaux ", une splendide sculpture de style flamboyant classée parmi les Monuments historiques dès 1903. Ce bas-relief (sans doute un retable) est daté de 1528. Il montre le Christ entouré des Apôtres, ceux-ci tenant un livre ouvert ou fermé (l’Evangile qu’ils annoncent) et leur emblème ou l’instrument de leur martyre. Placés sous un dais de style flamboyant, les personnages apparaissent dans cet ordre : saint Thomas (appuyé sur la hampe d’une pique ?), saint Barthélemy tenant le couteau avec lequel il fut écorché vif, saint Mathieu avec une équerre, saint Jacques le Mineur avec une massue, saint André (appuyé sur sa croix ?), saint Pierre avec ses clefs, le Christ tenant le globe du monde, saint Jude, saint Paul avec son épée, saint Jacques le Majeur muni de son bâton de voyage et coiffé d’un bon
net arborant la coquille du pèlerin, saint Philippe (tenant le bâton d’une croix ?), saint Simon tenant la scie avec laquelle on le coupa en deux et saint Mathias tenant peut-être le manche de la hache qui le décapita. L’imagier qui a sculpté ce retable l’a signé (monogramme sur la scie de saint Simon) et l’a daté par deux fois, sur l’équerre de saint Mathieu et sous le Christ.

Autres pièces particulièrement dignes d’intérêt : une statue en pierre datée du début du XVe siècle provenant de la chapelle Notre-Dame-de-Pitié de Fissy. Cette Vierge couronnée (la couronne n’a malheureusement conservé qu’un seul de ses fleurons), revêtue d’un vêtement lui tombant sur les pieds, est originale par son déhanchement, caractéristique de la statuaire du XIVe siècle. Son autre particularité est de présenter les langes de l’Enfant Jésus pareils à un linceul en signe prémonitoire de la Passion. Restaurée en 2002, cette statue inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis 1979 a retrouvé une partie de ses couleurs d’origine.

Dans l'avant-nef se trouve une dalle sculptée par Albert Libeau, marbrier à Lugny au début des années vingt et futur chef de l’atelier de restauration des marbres du musée du Louvre, en mémoire des Lugnisois morts pour la France de 1914 à 1918 (pietà sculptée d'après un dessin du céramiste lugnisois Gabriel Jeandet).

Parmi les objets provenant de l’ancienne église romane figurent les fonts baptismaux, datés du XVe siècle, où tant de générations de Lugnisois reçurent le sacrement du baptême. La cuve, comme tant d’autres, a la forme d’un octogone, figure à rapprocher du chiffre huit, synonyme de renouveau et de renaissance.

La place jouxtant l’édifice est la place de l’Église, qui occupe l’emplacement de l’ancien cimetière (transféré à l'est du bourg vers 1850). Fait rarissime en milieu rural : un monument à la mémoire des soldats du canton de Lugny tombés lors de la guerre franco-prussienne de 1870-1871 y fut érigé, suite à une souscription cantonale. Inauguré en 1909 et restauré en 2008, ce monument donne l’identité des sept Lugnisois qui trouvèrent la mort durant ce conflit.

2 photos pour Église Saint-Denis

Église Saint-Denis
Église Saint-Denis
(doc. Association Lugny Patrimoine)
Bas-relief (1528) montrant le Christ entouré des douze Apôtres, ceux-ci tenant un livre ouvert ou fermé,  l’Evangile qu’ils annoncent
Bas-relief (1528) montrant le Christ entouré des douze Apôtres, ceux-ci tenant un livre ouvert ou fermé, l’Evangile qu’ils annoncent
(doc. Association Lugny Patrimoine)

Journées du Patrimoine 2016 - horaires :

17 et 18 septembre

Église Saint-Denis de Lugny
Place de l'Eglise
71260 Lugny
>Consulter le site Internet

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche Église Saint-Denis

- consultez aussi la fiche du département de la Saône-et-Loire

 
Inscription : pour demander l'inscription d'un autre site ou d'une autre animation : cliquez sur ce lien.
 

>Pour d'autres informations, consultez

 accueil   programme Saône-et-Loire (71) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine