Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 17 et 18 septembre 2016

 Programme national

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 accueil   programme Paris (75) 
Journées du PatrimoinePublicité

 ()

Publicité


 Agrandir le plan
 

Publicité

 

Hôtel de Castries - ministère Aménagement du Territoire, Ruralité et Collectivités Territoriales
Paris (75)

Au programme pour ces Journées du Patrimoine 2016

Visite libre de l'hôtel de Castries

Visite de l'hôtel de Castries et de son jardin.

Ce qu'il faut savoir :

L'hôtel de Castries " prononcer " Castre " " porte témoignage, aujourd'hui encore, du prestige du faubourg Saint-Germain durant les XVIIe et XVIIIe siècles. Sa construction date de l'an 1694, quand Jean Dufour, seigneur de Nogent, acquiert un vaste terrain pour y bâtir sa résidence. Entre cour et jardin, dissimulé par de hauts murs, l'hôtel de Nogent comprend dès l'origine un corps central, la partie noble, encadré de deux ailes de même niveau qui accueillent les communs (écuries, cuisines, greniers...). En 1842, sous la direction de l'architecte suisse Joseph-Antoine Froelicher, puis de François-Clément-Joseph Parent, d'importants travaux sont entrepris. Achevés en 1866, ils donnent au bâtiment l'aspect que nous lui connaissons aujourd'hui. Propriété de l'administration depuis 1946, l'hôtel de Castries abrite notamment les équipes du ministère de l'Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales. Histoire de... En 1708, Angélique Guyner, la veuve de Jean Dufour, vend l'hôtel Ï  Joseph-François de La Croix (1663-1728), marquis de Castries et baron de Castelnau. Le domaine demeurera dans les biens des Castries jusqu'Ï  la fin du XIXe siècle. Pendant la Révolution française, le domaine subit nombre de vicissitudes (destructions et pillages) et est sauvé de justesse de la destruction en 1790 par l'arrivée de la Garde nationale et une harangue de La Fayette. Le premier duc de Castries, vigoureux défenseur des institutions et des privilèges de l'Ancien Régime, émigre avec sa famille en Suisse. L'hôtel, séquestré comme bien national, est dévolu au ministre de la Guerre, Jean Pache (1746-1823), futur maire de Paris. À la Restauration, toute la famille de Castries revient Ï  Paris. Le deuxième duc, Edmond-Eugène-Philippe, qui a épousé Claire-Clémence-Henriette-Claudine de Maillé, se réinstalle rue de Varenne en 1826. Le salon de la duchesse de Castries est alors considéré comme la " fleur " du faubourg Saint-Germain.

Accès :

M13 Varenne M12 Rue du Bac / Solférino

Journées du Patrimoine 2016 - horaires :

17 et 18 septembre

Hôtel de Castries - ministère Aménagement du Territoire, Ruralité et Collectivités Territoriales
72, rue de Varenne
75007 Paris

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche du département de Paris

 
Inscription : pour demander l'inscription d'un autre site ou d'une autre animation : cliquez sur ce lien.
 

>Pour d'autres informations, consultez

 accueil   programme Paris (75) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine