Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 16 et 17 septembre 2017

 Programme en préparation

Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 France   Paris (75) 
Journées du Patrimoine
Publicité

 ()


Publicité


 Agrandir le plan
 

Publicité

 

Hôtel de Roquelaure - Ministère du Développement Durable
Paris (75)

Fiche en cours de mise à jour

Au programme pour les Journées du Patrimoine 2016

Visite libre

Visite de l'hôtel de Roquelaure et animations.

Ce qu'il faut savoir :

C'est en 1709 que le maréchal Antoine Gaston, duc de Roquelaure, décide de s'installer faubourg Saint-Germain, nouveau quartier en faveur, et acquiert l'hôtel de Villetaneuse (XVIIe siècle).
Sans procéder à de grands changements les premières années, les Roquelaure en augmentent le terrain en 1711. Ce n'est qu'en 1722 qu'ils font radicalement transformer l'hôtel pour l'agrandir et le rendre digne du rang ducal.Après la mort du maréchal de Roquelaure, l'hôtel est vendu en juillet 1740 à Mathieu-François Molé, premier président du Parlement de Paris.
L'hôtel Molé (1740-1807)L'hôtel prend le nom de son nouveau propriétaire. Le président Molé, qui a la réputation d'un homme riche, intègre et peu mondain, apprécie néanmoins d'avoir un intérieur au goût du jour et fait exécuter de nouvelles boiseries et peintures dans l'hôtel. Jusqu'à la Révolution, différentes générations de la famille Molé se côtoient dans la propriété. Saisi en 1793 à l'arrestation de son propriétaire, Edouard-François Molé (guillotiné en 1794), l'hôtel est transformé en asile pour galeux puis rendu à la famille en 1795. Les appartements sont alors loués à diverses personnes, dont le baron de Hoorn, jusqu'en 1807.
De Cambacérès à nos jours...Devenu duc de Parme, Jean-Jacques-Régis Cambacérès achète l'hôtel Molé en 1808. Il y adjoint l'hôtel de Lesdiguières (puis de Sully), réunissant définitivement les deux propriétés. L'archichancelier de l'Empire y réside jusqu'à son départ en exil en 1816.L'hôtel est vendu la même année à la duchesse d'Orléans. De 1816 à 1821, Louise-Marie-Adélaïde de Bourbon-Penthièvre conserve à l'hôtel sa vocation de grande demeure seigneuriale richement ornée. Et en fait assurément l'un des plus beaux du faubourg Saint-Germain.En 1823, le duc d'Orléans propose à Louis XVIII d'échanger l'hôtel contre des coupes de bois en forêt de Bondy et d'y installer le Garde-meuble de la Couronne.
Sous la monarchie de Juillet, l'hôtel abrite le conseil d'Etat (1831) puis il est affecté au ministère des Travaux publics (ordonnance du 10 septembre 1839).
L'hôtel de Roquelaure abrite actuellement le cabinet du ministère du Développement durable, dont l'administration centrale a été regroupée dans le quartier de La Défense.
L'ensemble des façades et toitures, ainsi que le portail, le sol de la cour d'honneur et le jardin, font l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 29 avril 1961.


Publicité

Accès :

Métro Rue du Bac ou Solférino

Journées du Patrimoine 2016 - horaires :

17 et 18 septembre

Hôtel de Roquelaure - ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer
246 boulevard Saint-Germain
75007 Paris
>Consulter le site Internet

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche Hôtel de Roquelaure - Ministère du Développement Durable

- consultez aussi la fiche du département de Paris

 France   Paris (75) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine